lundi 1 juillet 2013

Agressions racistes et islamophobes, tags homophobes: ne laissons pas faire!

Après le meurtre de Clément Méric et l’agression de trois femmes voilées à Argenteuil, symptomatiques du climat raciste et xénophobe entretenu par la droite et l’extrême-droite et favorisé par la politique du gouvernement vis-à-vis des Roms et des sans-papiers, de nouvelles agressions ont lieu, comme à Agen ou deux jeunes festivaliers ont été attaqués par des skinheads d’extrême-droite.

Dans l’agglomération d’Orléans le sentiment d’impunité ressenti par les racistes s’est également traduit par une agression verbale et physique, dont a été victime le 14 juin, à Saint-Jean-de-Braye, une femme musulmane accompagnée de sa mère et de sa soeur par un automobiliste, alors qu’elle était elle-même au volant. L’agresseur, aujourd’hui sous contrôle judiciaire, sera jugé le 26 juillet. Le Comité Antifasciste et Antiraciste du Loiret (CAAL) condamne cette agression raciste et islamophobe et demande à ce que justice soit faite pour la victime. 


Le CAAL dénonce également les tags homophobes signés « Printemps français» peints sur les murs du local du GAGL 45, de la fédération du Loiret du PS et de la permanence de la députée Valérie Corre.

Pour le CAAL ces événements sont liés et participent du même phénomène. Ce n’est en effet pas un hasard si la multiplication des agressions homophobes, racistes, islamophobes a lieu dans le sillage de la mobilisation de la droite et de l’extrême-droite contre le mariage pour tous.

La mobilisation, résolue et unitaire, contre le fascisme et le racisme, est plus que jamais à l’ordre du jour. C’est ce à quoi le CAAL travaille, et appelle sur ces bases toutes et tous à le rejoindre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire